Avec l'arrivée d'un bébé, votre concept de sécurité change. Quand le bébé ne rampe pas ou ne marche pas, tout se passe bien, la maison est l’endroit le plus sûr au monde. Mais le jour où il commencera à sortir du lit et se déplacer tout seul, vous allez vite constater que votre maison est un piège mortel, et il est vrai que les enfants sont capables de tout transformer en dangereux. Par conséquent, il existe quelques mesures à adopter pour rendre votre maison plus sûre pour votre enfant.

Les différents éléments à sécuriser


Les bouchons, les coins de table, des caisses remplies de couteaux... maintenant, il ne s’agit plus de laisser les choses au hasard, car tout peut devenir dangereux pour un enfant.

  • Les prises : Utilisez des protections sur les entrées de prise électrique pour empêcher les enfants d’introduire des objets ou des doigts. Sur le marché, il existe de nombreux modèles présentés sous forme de pièce de plastique insérée dans les prises. C'est un objet facile à placer et à enlever pour un adulte, afin qu'il puisse être retiré lorsqu’on a besoin de brancher un appareil.

  • Les produits chimiques : Conservez les produits chimiques (produits de nettoyage, médicaments…) hors de la portée des enfants. Vous pouvez les placer dans un meuble haut ou, si cela n’est pas possible, utiliser des mécanismes de sécurité qui bloquent l’ouverture des meubles.

  • Les coins et bordures de meubles : Utilisez des protecteurs de coin sur les tables et les meubles. Ils sont faciles à placer, en se collant à la surface. Et lorsque l'enfant grandit, ils peuvent être retirés sans laisser de traces.

  • L’escalier : Bloquez l’accès à l’escalier avec des barrières de protection pour éviter les accidents, surtout quand votre enfant commence à ramper.

  • Les portes : N’oubliez jamais de toujours fermer les portes de chaque pièce de votre maison, et notamment de celles qui présentent le plus de risques pour un enfant : cuisine, salle de bain…, ou celles à l’étage ou qui mènent à l’extérieur.

  • Toujours maintenir la maison propre


    Outre les risques matériels que peut présenter une maison, on doit également considérer les risques sanitaires. Quand on évoque ce sujet, on pense directement au nettoyage de la maison. En effet, les poussières qui s’entassent dans la maison sont tout sauf bénéfiques pour la santé d’un bébé. Les poussières ne font pas que salir, mais véhiculent également des facteurs allergènes et bactériens importants, pouvant affecter le bébé à tout moment, surtout lorsque celui-ci arrive à se déplacer tout seul.

  • Le nettoyage : Le nettoyage dans tous ses aspects est la première clé pour maîtriser la prolifération de poussière dans la maison. Cependant, pour des surfaces plus spécifiques, on peut aussi envisager l’utilisation de matériels de nettoyage et de dépoussiérage industriel. Cela permet de garantir une qualité de nettoyage plus sûre et bien profonde sur la surface concernée.

  • Les détergents : Si votre sol ou certaines parties nécessitent l’application de détergent ou n’importe quel produit de lavage, optez pour ceux les plus naturels possible. Il est fréquent que votre bébé mette souvent sa main dans sa bouche, et peut véhiculer des éléments provenant de ces produits. Cela pourrait aboutir à une intoxication ou à une allergie.

  • L’aération : Pensez à toujours aérer votre intérieur, pas en permanence, mais régulièrement. Les filtres de votre climatisation devraient aussi être nettoyés ou remplacés régulièrement pour prévenir la pollution intérieure.
  • Derniers articles :

    Avec l'arrivée d'un bébé, votre concept de sécurité change. Quand le bébé ne rampe pas ou ne marche pas, tout se ...
    Pouvoir garantir le maximum d'autonomie, de sécurité et de confort lors des déplacements à travers les différentes ...
    Avec un aspirateur vapeur, on peut tout simplement dire adieu à la fastidieuse tâche d’essorer la serpillère, aux m...

    ASP Chez Vous

    Copyright ASP Chez Vous 2018